Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10174/1505

Title: COMPOSITION CORPORELLE ET CROISSANCE DES PORCELETS DE RACE ALENTEJANA ET CROISÉS (LW x LWxLR)
Authors: Charneca, Rui
Nunes, José Luís Tirapicos
Keywords: Race Alentejana
Porcelets
Composition corporelle
Survie
Issue Date: 2007
Abstract: L’objectif de la présente étude est de comparer les performances (survie, croissance, composition corporelle) des porcelets de race alentejana (AL) à celles des porcelets croisés (LW x LWxLR) (témoin, C). L’étude a porté sur 7 portées de chaque génotype. Les mise-bas sont surveillées. Cinq porcelets de chaque génotype sont sacrifiés dès la naissance et leur composition chimique corporelle déterminée. A 24-48 heures d’âge, on procède à une adoption croisée entre génotypes de 3 à 4 porcelets par portée. Des échantillons de colostrum sont collectés à la naissance du premier porcelet puis 24 heures plus tard. Des échantillons de lait sont collectés à 5, 15 et 21 de lactation.. La température rectale de chaque porcelet est mesurée à la naissance, à 30 minutes puis à 24 heures d’âge. Une prise de sang est effectuée, par section du cordon ombilical à la naissance pour la détermination des niveaux plasmatiques d’ IGF-1. Les porcelets sont pesés à la naissance, 24 heures, puis à 5, 10, 15 et 21 jours d’age. Au sevrage, à 21 jours d’âge, 6 porcelets de chaque génotype (dont 3 adoptés) sont sacrifiés et la composition chimique de leur carcasse déterminée. Les performances de reproduction ne sont pas significativement différentes entre génotypes. Le colostrum des truies AL est plus riche (p<0,05) en protéines (à la mise-bas) et lipides (à 24 heures) que celui des truies LWxLR, mais la composition du lait est indépendante du génotype. Les porcelets C sont plus lourds à la naissance (p < 0, 05) et ont une température rectale plus élevée (P < 0, 01) que les porcelets AL, mais à 24 heures d’âge, les différences ne sont plus significatives. La chute de température rectale (naissance-30 minutes) est indépendante du génotype, mais inversement liée (r= -0,56 ; P < 0, 001) au poids de naissance. La survie des porcelets (naissance-5 jours) est liée au poids de naissance et à la chute initiale de température rectale. Intra-génotype et intra-portée, le niveau d’IGF-1 plasmatique est lié (r= 0,39) au poids de naissance. A la naissance, la carcasse des porcelets AL contient davantage de matière sèche (P<0, 01) de protéines brutes (P < 0,05) et de lipides (P < 0, 07) que celle des porcelets C, mais les teneurs en glycogène hépatique sont semblables. Entre la naissance et 21 jours, la croissance des porcelets est indépendante du génotype d’adoption, mais elle est significativement liée au poids à 24 heures (P < 0,01). A 21 jours d’âge, les carcasses des porcelets AL, qu’ils soient allaités par leur propre mère ou une mère (LWxLR), sont plus grasses (P < 0, 01) que celles des porcelets C. Les résultats indiquent que dés l’allaitement, les porcelets alentejana semblent avoir une aptitude plus forte que les porcelets de génotype moderne à déposer les lipides. Il reste à confirmer les résultats sur un effectif plus élevé d’animaux et à en déterminer les mécanismes.
URI: http://hdl.handle.net/10174/1505
ISSN: 1016-121-X
Type: article
Appears in Collections:ICAAM - Publicações - Artigos em Revistas Internacionais Com Arbitragem Científica
MVT - Publicações - Artigos em Revistas Internacionais Com Arbitragem Científica

Files in This Item:

File Description SizeFormat
artigo Tarbes leitões publicado nas Options Med..pdfdocumento principal40.64 kBAdobe PDFView/OpenRestrict Access. You can Request a copy!
FacebookTwitterDeliciousLinkedInDiggGoogle BookmarksMySpaceOrkut
Formato BibTex mendeley Endnote Logotipo do DeGóis 

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

Dspace Dspace
DSpace Software, version 1.6.2 Copyright © 2002-2008 MIT and Hewlett-Packard - Feedback
UEvora B-On Curriculum DeGois